Epsylon Fr - Star Trek Online Index du Forum Epsylon Fr - Star Trek Online
Ce forum regroupe nos flottes KDF et Starfleet sur Star Trek Online.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Incident au Centre de Mol'Rihan ( 24 mars 2015 )

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Epsylon Fr - Star Trek Online Index du Forum -> Libre accès -> Actualités, News, ...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
salladin71
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2014
Messages: 138
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 26 Mar - 13:27 (2015)    Sujet du message: Incident au Centre de Mol'Rihan ( 24 mars 2015 ) Répondre en citant

Incident au Centre de Mol'Rihan






  • Débriefing de l'incident - Arbitre S'pen Kellek
  • Lieu : Centre de détention de Mol'Rihan



ARBITRE KELLEK : Je veux que vous sachiez que je n'ai rien à voir avec ça. Elle ne m'a rien dit du tout.

ENQUÊTEUR : Oui, nous avons compris. Nous essayons simplement d'obtenir les faits.

ARBITRE KELLEK : Vous devez me croire. Je ne voulais pas être son avocat. Je n'ai pas demandé à m'occuper de ce cas. Je ne l'ai pas aidée !

ENQUÊTEUR : Vous avez l'air anxieux. Pourquoi ?

ARBITRE KELLEK : Parce que je vais peut-être être envoyé en prison pour un crime que je n'ai pas commis !

ENQUÊTEUR : Personne ne vous juge ici. Je suis là uniquement pour recueillir votre témoignage. Alors maintenant dites-moi, avec vos propres mots, ce qui s'est passé.

ARBITRE KELLEK : J'ai été désigné en tant que conseiller légal de Sela il y a trois jours. Comme je l'ai dit, je ne voulais pas de ce cas. En fait, je pense qu'elle devrait pourrir en cellule pour le restant de ses jours. Tout ce qu'elle a infligé à notre peuple, à ma famille... Je suis originaire de Cirini Prime. Ses forces nous ont assiégés pendant des mois avant que la Fédération n'arrive.

ENQUÊTEUR : Je comprends votre frustration. Vous dites que vous avez été désigné comme son conseiller légal ?

ARBITRE KELLEK : Oui. Elle... Elle a le droit à la défense, quels que soient mes sentiments personnels. Cela fait partie de mes convictions. Alors quand on m'a demandé de m'occuper de son cas, j'ai accepté.

ENQUÊTEUR : Puis que s'est-il passé ?

ARBITRE KELLEK : Pas grand-chose. Je l'ai rencontrée au centre de détention deux fois avant l'audience préliminaire. La première fois, je lui ai juste expliqué la procédure. Elle n'avait aucune question, mais m'a remerciée pour les efforts que je faisais pour elle.

ENQUÊTEUR : Et comment vous êtes-vous senti après cela ?

ARBITRE KELLEK : Comme si j'avais besoin d'une douche sonique.

ENQUÊTEUR : Et votre deuxième rencontre ?

ARBITRE KELLEK : C'était juste avant qu'elle soit transportée au Hall de Justice pour l'audience préliminaire. Je lui ai expliqué qu'on allait lire le cahier des charges, et qu'elle aurait l'opportunité de plaider et de voir les jurés qui ont été sélectionnés pour le panel, mais qu'aucun témoignage ne serait entendu.

ENQUÊTEUR : Que s'est-il passé ensuite ?

ARBITRE KELLEK : Elle a demandé si elle pouvait apporter le livre qu'elle était en train de lire avec elle à la cour. Je lui ai dit que cela ne serait pas nécessaire, mais elle a insisté en décrétant que cette "comédie démocratique" était lente et inintéressante et qu'elle aurait besoin de quelque chose pour passer le temps.

ENQUÊTEUR : Et vous avez donné votre accord ?

ARBITRE KELLEK : Quel mal un simple DAAP pouvait-il bien faire ? J'avais trois gardes avec moi pendant notre conversation, alors j'en ai envoyé un le chercher à sa cellule et le lui rapporter.

La seule chose qui me paraissait claire à ce moment-là, c'est qu'elle ne jouerait pas un rôle très actif dans sa propre défense. Sela pensait que le verdict était sans appel.

ENQUÊTEUR : Et vous, qu'en pensez-vous ?

ARBITRE KELLEK : Je pense que mon client est coupable d'innommables crimes de guerre. Je pense que la moitié de la République voudrait avoir cinq minutes en tête à tête avec elle et un bâton de douleur klingon dans une pièce sans caméras. Mais il était encore de mon devoir de m'assurer que la procédure soit juste.

ENQUÊTEUR : Et après cela, que s'est-il passé ?

ARBITRE KELLEK : J'ai marché avec elle et ses gardes en direction de la plateforme de téléportation. Je lui ai dit qu'elle serait transportée directement vers le Hall de Justice, et que je la suivrais juste après. Et ensuite, elle a... elle m'a souri.

ENQUÊTEUR : Sela vous a souri ?

ARBITRE KELLEK : Elle a souri et a dit "cela ne sera pas nécessaire." Puis elle a touché son DAAP et je l'ai entendu dire "Gaius, je suis prête." Et puis elle a... disparu.

ENQUÊTEUR : Disparu ?

ARBITRE KELLEK : Téléportée ! Disparue ! Elle n'a jamais atteint le Hall de Justice. Nous n'avons jamais activé le téléporteur ! Quelqu'un d'autre s'en est chargé ! Elle est partie !

ENQUÊTEUR : Calmez-vous. Personne ne vous accuse de l'avoir aidée.

ARBITRE KELLEK : Mais elle s'est échappée. Et je suis dans cette pièce depuis plus de six heures maintenant. Quand est-ce que je pourrai rentrer chez moi ?





Notes des renseignements de la République :

Sela a été téléportée hors de la planète à 07h45, tel que l'a reporté l'Arbitre Kellek. Lorsqu'elle est arrivée dans la salle de téléportation du centre de détention, c'était la première fois qu'elle entrait dans une zone qui n'était pas couverte par les inhibiteurs de téléportation et les bloqueurs subspatiaux depuis son arrivée sur Nouveau Romulus.

Il est désormais évident qu'elle attendait cette opportunité, et qu'elle avait des alliés aussi bien en orbite que dans le centre de détention. L'un des gardes de Sela, un certain Lieutenant Seken, est actuellement porté disparu, et le DAAP qu'elle utilisait a été altéré pour permettre les transmissions subspatiales. Nous enquêtons actuellement sur les liens que Seken entretenait avec les loyalistes impériaux, et nous avons identifié qu'un de ses neveux sert actuellement à bord d'un vaisseau de la Marine stellaire romulienne.

Nous ne savons pas où se trouve Sela pour le moment ; même si nous pensons qu'elle se trouve toujours dans l'espace romulien. Une navette du R.R.W. Lleiset a disparu, et nous pensons qu'elle a joué un rôle dans la fuite de Sela. Le Commandant Jarok est en train de coopérer avec les efforts d'enquête.

Nous avons verrouillé le centre de détention, et toutes les transmissions en provenance de la planète ont été coupées. D'Tan a organisé une réunion avec des représentants de la Fédération et de l'Empire klingon, et il s'adressera au Sénat à huis clos d'ici une heure. Nous avons annoncé que l'audience de Sela allait être repoussée, mais nous ne pouvons en aucun cas permettre à la nouvelle de son évasion de se répandre.

Nous n'avons pas la moindre idée du nombre de citoyens de la République qui sont encore loyaux envers ce monstre. Si nous ne parvenons pas à la capturer, cela pourrait signifier la guerre.


Source : Incident au Centre de Mol'Rihan
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Mar - 13:27 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Epsylon Fr - Star Trek Online Index du Forum -> Libre accès -> Actualités, News, ... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com